Categories

Articles récents

Le secret des accessoires avec Pek Ky

Friday, August 18 2017

|

Post by Admin Digital

|

0 Commentaire

Aujourd'hui, Pek Ky dévoile le fonctionnement de la gamme accessoires Soieries du Mékong.

Le secret des accessoires avec Pek Ky

La vie de famille de Pek Ky…

Pek Ky vit à Banteay Chhmar depuis sa naissance. Comme la majorité des Khmers de la région, le mari de Pek Ky travaille dans les champs pour cultiver principalement du manioc et du riz. Elle a aujourd'hui 37 ans et est mère de deux enfants : un fils de 17 ans et une fille de 12 ans.

Le développement d’une grande variété d’accessoires…

Pek Ky a plusieurs missions chez Soieries du Mékong : elle aide l’équipe de finition des foulards et est responsable du développement de la gamme accessoires.

Les premiers accessoires qu’elle a conçus étaient des fleurs de lotus en soie. Elle a ensuite travaillé sur des pinces puis des headbands. Aujourd’hui, la gamme d’accessoires s'élargit : bracelets, colliers, pochettes, porte-clés, housses de coussin… Mais ce que Pek Ky aime par-dessus tout est la conception de sacs. Elle rêverait de développer une gamme de sacs à main.

Le processus de production des accessoires…

Pek Ky nous explique que la production des accessoires passe par plusieurs étapes. Premièrement, le designer réalise un croquis du produit. Ensuite, l’équipe de conception de Banteay Chhmar exécute un prototype qui sera travaillé et modifié en fonction des indications fournies. En général, trois différents prototypes sont nécessaires avant d’obtenir l’accessoire final.

La conception des accessoires est beaucoup plus rapide que pour les foulards. En une journée, Pek Ky peut concevoir dix bracelets ! Pour cela, elle coupe la soie des écheveaux, tresse les fils, puis assemble le tout.

Un goût prononcé pour la Chine…

En dehors de son intérêt pour la création et la mode, Pek Ky est aussi passionnée par la Chine : la culture, notamment le cinéma chinois, les paysages… Elle rêverait de pouvoir visiter ce pays, mais souffrant du mal des transports, elle éprouve des difficultés à voyager.

Commentaire 0